Puis-je négocier lorsque la description de poste indique un salaire?

Les négociations sont souvent angoissantes pour les candidats car ils ne veulent pas en demander trop et demander à un employeur d’augmenter l’offre n’est pas toujours une chose évidente.

Mais je tiens à vous rassurer que, même si vous craignez de perdre une opportunité, les entreprises craignent également de perdre de grands talents (comme vous !). C’est pourquoi les entreprises et les candidats doivent avoir une discussion ouverte pour se rencontrer quelque part au milieu du chemin.

Si la description de travail indique clairement un salaire et que vous voulez augmenter l’offre, Avez-vous encore le droit à cette tentative de trouver un terrain d’entente avec l’entreprise pour un petit surplus ?

Si vous postulez dans le secteur public (emplois gouvernementaux), l’échelle de salaire prédéterminée est habituellement proche de l’offre finale. Cependant, si vous recevez une offre, ça ne vous fera pas de mal de demander un chiffre qui se situe dans la fourchette affichée. Comme dans le cas de toute négociation, concentrez-vous sur des faits objectifs pour savoir pourquoi vous croyez que vous valez davantage (par exemple, la description de travail demande deux années d’expérience et vous en avez quatre…).

Si vous faites une demande au secteur privé (emplois non gouvernementaux), je recommanderais absolument de négocier malgré ce qui était affiché sur l’offre d’emploi. La plupart des entreprises travaillent avec un système de référence dans rémunération et ils ont souvent une fourchette basse, moyenne et élevée de salaire.

Généralement, le salaire annoncé est la rémunération médiane, donc il ne fait jamais de mal de demander plus – surtout si les données de votre recherche sur le marché montrent que votre titre, vos compétences et votre expérience valent un salaire plus élevé sur votre marché géographique.

Encore une fois, vous voudrez rester objectif dans votre approche : Que y a-t-il de spécifique sur vos antécédents ajoute de la valeur à l’entreprise et justifie votre valeur ? Vous devriez utiliser des faits mesurables et tangibles au lieu d’opinions subjectives et vagues.

Cela pourrait aussi aider de savoir que les employeurs s’attendent à ce que les candidats négocient. Les employeurs ne retirent généralement pas les offres parce qu’un candidat commence cette conversation.

Si vous démontrez que vous êtes poli, professionnel et perspicace, un employeur est souvent désireux de prendre en compte vos demandes. Ce sont les demandes qui sont agressives, exigeantes et non compromettantes qui viennent rompre l’entente.

C’est pourquoi ce n’est jamais une mauvaise idée de pratiquer plusieurs fois avant la vraie négociation pour s’assurer que vous savez exactement ce que vous voulez dire. Vous pouvez même le passer en revue avec un ami pour confirmer que vous vous en sortez comme vous le souhaitiez.

Enfin, si l’entreprise vous dit qu’elle vous a donné la meilleure offre, souvenez-vous qu’il y a beaucoup d’autres avantages que vous pouvez négocier en dehors de votre salaire.

Par exemple :

 Plus de jours de vacances

 Formations.

 Augmentation après une certaine période.

 Primes sur résultats.

Négocier pourrait toujours vous rendre un peu nerveux (c’est normal!). Mais, à la fin, rappelez-vous ceci : vous n’obtiendrez pas ce que vous ne demandez pas.